Peur d’avoir l’air vulgaire avec votre combi-short ? Chassez vos préjugés et découvrez comment porter la combinaison version courte.

Jugée parfois vulgaire, la combi-short a pourtant beaucoup évolué ces dernières années.  Plus courante que la combinaison pantalon, elle va à tout le monde : petite, grande, fine, ronde… Si vos jambes sont votre meilleur atout, alors foncez ! En choisissant un modèle plutôt couvrant en haut, comme une combi-short à manches longues, vos jambes seront d’autant plus mises en valeur. Mais s’il vous plait les filles, pensez à afficher une épilation nickel, même au dos des cuisses. La combi-short a en effet tendance à attirer les regards !

Comment je la porte ?

En imprimé fleuri, décolleté en V.

madame racine combinaison short

Et avec quelles chaussures ?

Des sandales plates, simples et pratiques.

Vous avez la taille marquée ? Misez sur une combishort ajustée à la taille ou cintrez-la à l’aide d’une ceinture. Si vous avez une forte poitrine, privilégiez les cols en V ou carré. Fuyez le top bustier qui risquerait de tasser le haut de votre corps. Si vous avez une petite poitrine, osez le décolleté très plongeant. Si vous avez un peu de ventre, camouflez-le en misant sur une combinaison en forme trapèze: elle permet de marquer la poitrine et de cacher vos petites rondeurs.

Pour les matières, préférez-les fluides qui épousent vos formes tout en douceur. Privilégiez les petits imprimés qui vont venir allonger votre silhouette. Misez aussi sur des pièces amples ! N’hésitez pas à prendre une taille au-dessus si cela ne vous fait pas peur. Si vous n’avez pas la taille marquée ou que vous trouvez vos jambes trop fines : c’est une combinaison taille-basse qu’il vous faut.

On adopte ce look à la plage ou sur la terrasse d’un restaurant. En ville, associez-la à des chaussures sans talons, pour ne pas trop en faire.

Author

J’ai d’abord voulu être styliste, puis être rédactrice en chef dans un grand magazine de Mode. J‘ai toujours recherché la mode dans tout ce que je faisais. Je rêvais des défilés de créateurs, des podiums et je me disais que d’une manière ou d’une autre je devais me trouver une place dans ce monde pailleté. Je suis de nature philanthrope. Partager ne me fait pas peur. Parce que plus on donne, plus on reçoit.

2 Comments

  1. Super intéressant comme article
    Merci Madame Racine

    • Madame Racine Reply

      Merci a toi, Tania. Contente que ça t’ai plu!

Write A Comment