Je pense que ces deux étapes sont les premiers gestes pour avoir une peau parfaite. Se démaquiller et se nettoyer correctement le visage, parait anodins mais pourtant primordiales dans nos réflexes beauté. Le matin, il nous arrive d’avoir très peu le temps de prendre soin de notre peau, et souvent le soir en rentrant nous oublions de nous nettoyer convenablement le visage. Nous sommes soit paresseuses, soit négligentes, ou vraiment trop fatiguées. Je vous présente donc dans ce billet, mes deux étapes incontournables de ma routine beauté, rapides et efficaces pour celles qui n’ont pas le temps.

 

LE DEMAQUILLAGE

Nous sommes exposés chaque jour à des facteurs extérieurs qui agressent notre peau (les UV, la pollution) et les maquillages longues tenues qui fatiguent notre peau. Sans nous en rendre compte, lorsque nous omettons de nous démaquiller, nous laissons toutes ces impuretés incruster nos pores. Surviennent alors des acnés, des excès de sébum, le vieillissement de la peau…

J’ai découvert récemment la marque IN’OYA dans la boutique ETINCELLE. C’est une marque spécialement conçu pour peaux noires et mates.

Les produits de la gamme CLEAN’OYA permettent d’éliminer les impuretés accumulées, ceux de la gamme H2’OYA hydratent, apaise la peau et prévient les sensations d’irritation de la peau.

J’ai testé en démaquillant l’eau micellaire de la gamme CLEAN’OYA & H2’OYA de IN’OYA. En plus de démaquiller en douceur, elle nettoie le visage et les yeux. C’est un deux en un, elle nettoie tout en hydratant la peau.

L’eau micellaire IN’OYA est sans parabène, sans alcool et sans Phénoxyéthanol.  J’ai beaucoup aimé son parfum, il est très doux. Je l’utilise pour me démaquiller le soir en rentrant, ou pour me nettoyer le visage juste avant mon bain.

 

LE NETTOYAGE

Nettoyer son visage est l’étape essentielle d’une bonne routine beauté. Le moyen parfait d’assainir sa peau, de la réveiller avant d’y appliquer ses soins. Il faut dire qu’une peau propre est plus réceptive aux soins qu’une peau mal nettoyée.

Je vous présente « ma mousse nettoyante purifiante IN’OYA » de la gamme CLEAN’OYA & MAT’OYA. Comme je le disais la technologie CLEAN’OYA élimine les impuretés. Les produits MAT’OYA eux, élimine la sécrétion de sébum, purifie et matifie le teint. Cette mousse est excellente pour nettoyer et désincruster. Je l’utilise juste après m’être démaquiller. La texture est onctueuse et facilement applicable. Il suffit de bien secouer avant de presser. A l’application je masse mon visage en instant sur mon nez, mon front et mes joues (les endroits où j’ai plus de sébum).

En supplément j’utilise sous la douche « mon gel nettoyant exfoliant INO’YA », de la gamme CLEAN’OYA EXTRA. Il agit plus comme un gel gommant, (stimulation de l’activité cellulaire, élimination des cellules mortes, effet peeling…) Utilisable sur le visage et le corps. Comme je le disais au début de l’article, ces soins sont très pratiques pour celles qui n’ont pas le temps. Vous pouvez donc soit utiliser ce gel soit la mousse. Le gel est efficace pour celles, qui juste après s’être démaquillées, filent sous la douche. Elles peuvent avec ce gel nettoyer convenablement leur visage et leur corps. Il va nettoyer toutes les impuretés tout en gommant votre visage !

Personnellement j’utilise les deux : la mousse et le gel. Je préfère la mousse après un démaquillage et le gel pour mon corps. Les jours où je ne me suis pas maquillée, je nettoie mon visage à l’eau micellaire et je file sous la douche avec mon gel. Je nettoie ainsi mon visage et mon corps en une seule action.

 

JE RECAPITULE DONC :

L’eau micellaire pour le nettoyage quotidien de la peau

La mousse pour purifier ma peau, la nettoyer en profondeur de toutes ces impuretés. Enfin, le gel exfoliant qui agit comme un gommage.

 

Où se les procurer : Boutique ETINCELLE Cotonou : +229 95523654

 

Pour les conseils d’application, regardez ma vidéo juste en dessous.

Author

J’ai d’abord voulu être styliste, puis être rédactrice en chef dans un grand magazine de Mode. J‘ai toujours recherché la mode dans tout ce que je faisais. Je rêvais des défilés de créateurs, des podiums et je me disais que d’une manière ou d’une autre je devais me trouver une place dans ce monde pailleté. Je suis de nature philanthrope. Partager ne me fait pas peur. Parce que plus on donne, plus on reçoit.

Write A Comment